Clara

Dessine - moi un portrai

Le 18 janvier 2018 j'ai échangé avec...

Dessine-moi un portrait

Un énième sms envoyé. Non elle n'est pas le cliché de l'ado. Epargnons-nous cela. Une moue, elle m’écoute, si si. Elle feint de ne pas m’avoir entendu. Sur son bureau s’empilent, entre les cotons sales et les nouvelles fringues et leurs étiquettes, les livres pour le bac. Évidemment, elle l’aura haut la main mais pour le moment, stress. Au cas où elle manquerait de préoccupations, les amitiés un peu magnifiques un peu ingrates qu’on vit à cet âge compliqué, occupent son esprit. Ça se voit. Souvent, elle me dit qu’elle a hâte de s’échapper du microcosme du lycée, que le meilleur l’attend et l’Angleterre embrume gentiment ses rêves les plus fous. J'imagine ses doigts, juste à peine plus fins que le potelé de l'enfance, naviguer sereinement sur le piano du salon. Je la devine aux diners de famille assise dans ce coin de bois, même lors de ceux que l'on organise sans raison. Je l’imagine avec une guitare de rockeuse, des mitaines tricotées mains, ses cheveux courts de belle cygogne qui met les voiles.

Mon coeur de soeur se serre, mon âme de femme la porterait à bout de bras plus qu’il n’en faut. 

Ceci est de l'auto-dérision mature d'une fille de 17 ans. Merci bonsoir. qu'on en prenne de la graine ? 

"J'tricote, je bois du thé, j'suis en L, tu veux que j'fasse quoi ? Quand j'fais du sport j'ai un peu mal. Tout est dit.  "

Ceci est ce que dit Clara quand elle ne veut pas se justifier et... qu'enfaite, elle a la flemme ! 

"J'ai faim et je suis fatiguée ! Non là j'ai pas le temps "

Comme une didascalie

Dans sa chambre, chez ses parents. Un cocon, une bulle en bordel qu'elle est fière de ranger après les réprimandes des ainés. Quand elle le décide, surtout. C'est comme ça qu'elle agit, agile comme un animal dans du coton. Un ronron de chat sur la couette enfoncée, qui laisse une trace rouge de griffe après les câlins dans le cou. Ça aussi ça lui donne le sourire. C'est drôle. Elle gratte sa guitare, fait le tour de ses pensées positives et nous fera bien croire ce qu'elle veut. Une illusion d'angoisse, une inspiration ou presque ronchon. Elle entend d'une oreille et ponctue sa répartie de silences. Toujours dans le mile.

Clara qui voit au-delà, même sans lunettes

Clara dans ses pensées pleines d'univers

Clara qui vit avec son temps et son talent

Clara en hâte tranquille, même pas froid en legging 

Merci Clara pour ta confiance et pour avoir jouer le jeu, sans filtre.

Curieux/se ?

Ses cover guitare/voix ici

Ses dessins ici !

© 2018 par Cléa Mosaïque