• clea-mosaique

Petit portrait de Chloé Olivères • #Arts et créations


Je rencontre Chloé lors de ma mission au sein du Festival Théâtral du Val d'Oise, lors de la dernière édition avant les deux années "particulièrement infernales" pour la culture. Je n'en savais alors rien et au fin fond du Vexin ce soir-là, le théâtre fleurissait dans les coeurs en plein automne. Chloé était avec ses compères de la compagnie les Filles de Simone, en pleine résidence dans un collège ; travailler avec des adolescentes sur le rapport au corps et aborder à travers leurs vies, les enjeux de féminisme, n'était pas de tout repos. Après des journées bien denses, elles nous partageaient les notes positives et vivantes qu'elles vivaient avec ces jeunes et qui nourrissaient leur processus créatif. Le caractère pluriel est présent de manière singulière dans le travail et ce qui se dégage de Chloé car pour moi c'est une femme sacrément présente, très habitée par la beauté anodine de la vie et à la fois par des enjeux graves de société. Et folie sur le gâteau, elle arrive à en faire un humour fin qui prend aux tripes.





Pour entendre la version avec la voix, ouvre tes oreilles et le coeur...



Qu’est-ce qui t'émeut et te meut ?

L’enfance, ce mélange de maladresse et de panache, de poésie et de vitalité. Et surtout les spectacles faits par des enfants. Que ce soit la chorale du centre aéré, ou le gala de danse de fin d’année (et même si ce ne sont pas mes enfants !), ça me fait chialer direct. C’est fou. Je crois que c’est parce que je reconnais (que je projette ?) quelque chose de la petite fille que j’étais qui éprouvait un ravissement à être sur scène. Et ce plaisir-là, j’en ai fait mon métier.


Qu'est-ce qui est au centre de ta vie aujourd'hui ?

Aujourd’hui, à bientôt 40 ans, je me dis qu’il est temps d’écouter mes désirs et surtout de les assumer !


Comment prends-tu soin de toi ? C'est quoi tes ingrédients ?

Alors comme ingrédients il y a : le psy deux fois par semaine ! Et puis dans le désordre : Tropiques FM, les grandes discussions avec mon fils de 8 ans, les voyages (de préférence à l’étranger, pas forcément très loin, je sais pas pourquoi mais ça me repose d’être dépaysée), les massages, les soupes Phö. Et d’autres trucs que je ne peux pas trop dire ici (mais il se reconnaitra).


C’est quoi ton premier souvenir autour de la thématique { Arts et Créations }...du spectacle... ?

C’est quand j’ai vu Dirty Dancing pour la première fois, ça devait être à l’été 91 ou 92, chez ma mamie Lucette à Toulouse. J’en parle dans le spectacle.

Ce film est un des trucs qui a fait naître ma vocation : je pensais que pour pouvoir vivre un jour des histoires d’amour avec Patrick Swayze il n’y avait qu’une seule solution : devenir actrice.


Une rencontre marquante qui fait que tu es là aujourd’hui ?

La rencontre avec Little Bros, la boite de production qui m’a encouragé à écrire ce solo. Je ne crois pas que j’aurais eu le courage sans eux, ni même l’idée !

Et puis Papy ! (je suis obligée de mettre 2 rencontres !) qui a accompagné l’écriture, la mise en scène, tout. Qui m’a aidé à accoucher-sans-douleur de ce spectacle.


La minute révolte, coup de gueule, c'est à quel sujet pour toi ?

Le patriarcat. Vraiment. Est-ce qu’on peut arrêter ? J’en ai marre. Marre. MAAAARRE.


Quels sont tes apprentissages personnels à travers ce projet de spectacle seule en scène ?

Écrire un truc toute seule déjà ! Enfin presque puisque Papy a grandement contribué au projet, mais c’est très très personnel, c’est moi comme une grande derrière mon ordi ou sur le plateau à improviser. Et franchement je ne pensais pas que j’en étais capable il y a encore un an.

J’apprends à me faire confiance, à être bienveillante envers moi-même (c’est pas gagné mais je progresse), à trouver les façons de travailler qui me conviennent vraiment et donc à m’écouter !


Qu’est-ce que t'évoque l’image de la mosaïque ?

L’identité. Comme une boule à facette. Une mosaïque qui serait composée d’héritages, de gênes, de fictions, d’ami.es, d’amours, de choses inconscientes, de refoulés, de mots.



Pour suivre Chloé et ses dates de spectacles partout en France, c'est par ici ...

Facebook de Chloé

Instagram de Chloé



 



Tu as aimé ce petit portrait ?

Invite des personnes de ton réseau à s'inscrire simplement à la Lettre d'Amour de Cléa pour recevoir le mot de passe qui donne accès à toutes les pépites !



Echangeons ? Tu peux proposer ton projet à caractère pluriel et singulier pour qu'il rejoigne mes sacoches à pépites, sur la thématique qui te fait écho aujourd'hui !



15 vues0 commentaire