Des visages et des corps

Dessine-moi un portrait

Des visages ou des corps appartenant à de belles personnes.
Images prises sur le vif, sujets déposés dans des décors brutes, les leurs ou de circonstances.

Un homme ?..fait de son mieux . Et c'est beau comme ça

 

Il aurait fallu tes tonnes d'encre et de papiers pour vous dire tout l'amour que vous méritez. 

Comme une didascalie

"Toi"
Sans exploit
Les pieds dans le plat
Sans mode d'emploi


le monde à l'envers

Sur le bord du lit

À nu sans âge
Fuite et poésie 

Ils pourront se foutre des coups de pieds au cul tout seul aussi. on doit chacun tenir la barre ! 

"Ya des gens qui parlent sur leur temps libre et d'autres qui libèrent du temps pour te parler"

Ecoute cette chanson bien douce qui ne pleure que pour te plaire

Les hommes dans ma vie forgent malgré eux, malgré tout, une place précieuse.
Ils me disent des choses bêtes, un peu vite ou pour me séduire, me faire rire, me secouer, me soutenir. Je crois en l'amitié homme-femme, aussi troublante soit-elle.
Et parfois, au milieu de tout ça, leurs phrases et leurs yeux font office de phare, de pavés dans la mare. Oui, comme un truc qui ricoche dans la nuit.

C'est peut être un truc moche que je voulais te dire. Un truc qui tombe mal, trop tard, après la chance.
Pardonne-moi, je ne suis qu'une voleuse.


Petite conne, tu prends ta revanche ? Tu leur craches à la figure en mimant un hommage, et ça pu jusqu'ici.  T'es pas la première à vivre juste pour (te) raconter. En vrai, je suis sûr que tu prends un malin plaisir en leur murmurant, en face publique : "Bande de pervers, je vous expose comme des trophées, des cadeaux, vos odeurs lointaines dans la peau, entre nos doigts, il vous reste quoi ?
Et pour moi ?

T'es une tête sur un mur, un corps dans un lit qui se secoue comme il peut, une âme de plus en dérive que je frôle mais ne pénètre pas. 

T'es qu'un vulgaire qui retourne dans la foule d'inconnus qui piétinent, qui ne m'intéresse pas plus que ça.
Et moi j'y peux quoi ? "

 

Voyons,

pour qui me prenez-vous ? 

 

© 2018 par Cléa Mosaïque